• Le marketing religieux

    Pendant mes recherches j'ai trouvé de nombreux articles concernant la place que prend la religion dans notre vie quotidienne au delà de l'aspect privé qui ne concerne pas directement mon sujet. Je me suis rendue compte que la religion était aujourd'hui devenue un outil marketing, un outil qui fait vendre et que les croyances et le culte sont aujourd'hui utilisés à tous les niveaux comme ont été utilisés le sexe et la couleur de peau au cours des derniers décennies.



    Si le marketing réussi parfaitement à utiliser des codes religieux universels pour nous vendre des produits sans rapport avec Dieu ou pour véhiculer des messages compréhensibles par tous, croyants ou athés; la religion comme outil marketing et comme outil de vente est aussi en proie à une utilisation parfois peu clair et parfois bien loin des principes chrétiens auxquels nous nous attendons. Nombreux sont les croyants fervents qui se sont fait arnaquer ou déposséder de leur argent par des personnes peu scrupuleuses qui ont joué sur la religion et la dévotion de ces croyants. Ou se situe la limite et la morale de certaines organisations para-ecclésiastiques qui n'ont pour but le bien être psychologique des gens mais bien le profit économique?



    La religion n'est plus aujourd'hui quelque chose qui relève de la sphère privée. On n'hésite plus à mettre en avant tel ou tel aspect de la religion via des t-shirts et autres accessoires, que ceux-ci correspondent à nos croyances personnelles ou non. Qui n'a jamais croisé quelqu'un portant un t-shirt à l'effigie de Jésus ou de Marie avec un message à l'opposé des vertus chrétiennes? Les jeunes qui portent ces t-shirts qui ridiculisent la religion (catholique le plus souvent) sont-ils forcément anti-catholiques ou tentent-ils au contraire de mettre en avant un nouveau courant de pensée religieuse qui accepte d'allier religion et autodérision? De la même façon, il n'est pas rare de croiser de nombreuses personnes portant des t-shirts aux messages ridiculisant la reine Elisabeth II lorsqu'on est en Angleterre alors qu'on sait que le peuple britannique est l'un des peuples européens les plus attaché à sa monarchie...



    Il semble plutôt s'agir d'un effet de mode, surtout auprès des jeunes (collégiens et lycéens). A l'instar du mouvement anarchiste qui était le must de la mode il y a quelques années, il est aujourd'hui de bon ton de tourner en dérision les valeurs religieuses lorsqu'on est jeune... quitte à revenir aux principes "de base" en atteignant l'âge adulte.


  • Commentaires

    1
    abdelkader
    Mercredi 9 Décembre 2009 à 16:08
    religion et consommation
    c'est vraiment dommage que votre blog ne soit pas à jour, je travaille sur le sujet " religion et consommation" je suis donc en 2éme année de doctorat et je trouve que votre article est vraiment interessant. mais pourquoi vous avez arreter de travailler ladessus? merci
    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :